Il était une fois … 4 générations d’entrepreneurs

Des petits cadres publicitaires de l’entreprise « Bois et Charbon – BAUD & MEYER » de mon grand-père Gilbert Baud que l’on pouvait joindre au 72 jusqu’au storytelling que je vous propose avec mon entreprise « Stéphanie Lisciotto – Logicae » que vous pouvez joindre au 07-88-50-22-37.

Mon arrière-grand-père a démarré à Audincourt en s’associant à la famille Meyer pour vendre du bois et du charbon. À sa mort son fils, âgé seulement de 23 ans, en 1933 , doit reprendre l’entreprise.

Il s’associera par la suite à la marque Thermogaz.

Une image contenant intérieur, bâtiment, plafond

Description générée automatiquement

Au démarrage de l’électroménager il saisit l’opportunité et vend alors 700 réfrigérateurs par an dans un hangar.

Une image contenant intérieur, mur, homme, armoire

Description générée automatiquement
Mes grands parents

Il développe alors deux entreprises. Bois et Gaz devient un dépôt de gaz et le hangar un vrai magasin d’électroménager. Aujourd’hui on qualifierait cette aventure de success story. Mon grand-père a pu acquérir alors une DS fort remarquée à Audincourt.

À son départ en retraite Daniel son fils reprendra le dépôt de gaz et sa fille Claudine le magasin d’électroménager. L’époux de Claudine, Romain Lisciotto, issu d’une famille d’immigré italien rejoindra l’entreprise de sa femme pour assurer le dépannage.

Le magasin se trouve au 7 rue pasteur à Audincourt (aujourd’hui c’est une agence immobilière), au-dessus 2 appartements, l’un habité par mes grands-parents l’autre par mes parents mon frère ma sœur et moi.

Le magasin était mon terrain de jeu. Je me souviens de cette fois ou un jeune homme est venu avec sa mère acheter une télévision avec uniquement des pièces qu’il avait économisées et qu’il a déversées sur le bureau du magasin. 

Je me souviens aussi du téléphone à cadran , j’adorais composer les numéros. Je me souviens des deux derniers chiffres XX-54-72, impossible de me rappeler le premier chiffre …

 Ce furent de belles années vécues avec l’insouciance de la petite enfant que j’étais. Même si nous ne partions pas en vacances j’étais heureuse et déjà très indépendante comme ma mère. 

Mais l’entreprise commence à souffrir de la concurrence des grandes surfaces malgré une tentative de diversification vers la cuisine équipée. Rattrapée par des problèmes personnels, la charge est trop lourde pour ma mère qui doit déposer le bilan. Mon frère qui avait rejoint l’entreprise familiale devra comme mes parents retrouver du travail en grandes surfaces… Ma sœur sacrifiera la poursuite de ses études pour travailler.

De 9 ans et de 6 ans plus jeune que mon frère et ma sœur j’ai eu plus de chance. En travaillant pendant les vacances, avec une bourse lorsque ma mère s’est retrouvée seule et au chômage j’ai pu mener à bien mes études en informatique.

Je me souviens de ma mère qui me disait alors « fais toi embaucher quelque part tu seras bien plus tranquille ». C’est donc cette voie que j’ai suivi jusqu’à ce que je me sente un jour entravée dans mon envie de participer à l’élaboration des processus de travail. La délocalisation des activités informatiques a été le déclencheur de ma reconversion.

Je m’inscris alors en licence conduite de travaux à l’IUT de Belfort, c’est là que j’avais commencé mes études en informatiques. A l’instar de ces deux petits cadres qui affichent la parité et de ma mère, femme mère de famille et entrepreneur dans les années 70-80, je ne me pose pas la question ni à l’époque , ni aujourd’hui de savoir si le domaine qui me plait est plutôt masculin.

Au cours de mon alternance dans une entreprise familiale du bâtiment je crois avoir été rattrapée par mes gênes d’entrepreneur. C’est en créant ma structure que j’arrive à concilier aujourd’hui l’utilisation de tous mes acquis professionnels avec le service aux entreprises motivée très certainement par mon histoire familiale.

Poursuivons l’histoire ensemble !

« Un business dont le seul but est de faire de l’argent est un bien pauvre business »
Henry Ford

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.
%d blogueurs aiment cette page :